Tous les ingrédients de la carte heuristique pour mémoriser un poème (et plus encore)

Carte reprenant l'essentiel de l'article

Carte reprenant l’essentiel de l’article, cliquer dessus pour l’agrandir

Les enjeux

Aujourd’hui vous allez mémoriser un poème en français…

inquiétude, stupeur, concert de réactions négatives commençant par « je ne sais pas »… rires

…et tout va très bien se passer.

Chez beaucoup de personnes il s’agit d’une activité qui évoque de mauvais souvenirs.
Il y a pourtant de nombreux avantages à mémoriser un poème : le plaisir des mots, s’approprier des mélodies, citer un vers dans une conversation… être capable de réciter un poème est devenu chose rare et l’on est d’autant plus fier d’y arriver, surtout dans une langue étrangère.
Il y a donc là un véritable défi qui, pour devenir un souvenir agréable, doit être bien vécu par l’apprenant (adulte ou enfant).

Je vous propose de découvrir comment on peut utiliser les ingrédients de la carte heuristique pour réaliser ce travail en cours de Fle, avec le poème « Déjeuner du matin » de Jacques Prévert.

Première approche

D’abord il faut prendre connaissance du poème, le premier à le réciter sera donc le professeur, histoire de capter l’attention générale.

Avant d’aller plus loin (et en fonction du niveau des personnes), on peut demander quels mots ont été identifiés, quelle est la situation décrite, comment on imagine les personnages. Puis, on peut faire lire le poème avant de le dicter (nouvelle stupeur).

Une fois la dictée terminée, on corrige par groupe de deux en comparant avec l’original.

Transformer le poème en utilisant tous nos sens

Associer le geste à la parole:

Dans un premier temps, le groupe se lève et forme un cercle. Puis, on cherche ensemble des gestes à associer à chaque phrase. Par exemple, que feriez-vous pour : « Il a mis le café dans la tasse » ?

Au fur et à mesure que l’on avance, on répète le poème à voix haute tout en le jouant. Il ne faut pas hésiter à revenir en arrière et s’assurer que tout le groupe suit. Une fois que l’on maîtrise une strophe, on passe à la suivante, etc. Il est important que le professeur se prête au jeu, mais à la fin de l’exercice, il faut laisser faire les apprenants. Ils seront surpris d’avoir gagné si rapidement en autonomie.

Transformer le poème en images :

Sur des post-it, on demande aux apprenants de dessiner une image qui évoque un vers du poème (et non pas une illustration). Il s’agit d’un dessin personnel, sorte de clé qui permettra d’accéder au vers tout entier. Pour ce poème, il faut en réaliser 21 (un dessin par post-it).

Voici quelques exemples :

  • dejeunerdumatin-postitEnsuite, le professeur répartit ces post-it sur un mur ou une table. L’apprenant devra les réorganiser pour reconstituer le poème.

Au lieu de faire une liste de 21 post-it, on peut les séparer en 4 blocs qui correspondent aux 4 strophes, cela donnera des repères supplémentaires.
On peut ajouter une contrainte : chaque fois que l’on décolle un post-it, il faut dire à voix haute le vers qui correspond (cette fois on associe la parole à l’image).

  • Une fois le « poème de post-it » remis dans l’ordre, chacun doit le réciter en s’aidant des images. Il est possible aussi que certains refassent les gestes en même temps qu’ils parlent et regardent les images.
  • Enfin, on demande aux apprenants de réécrire le poème de tête, sachant que si une partie ne revient pas, il vaut mieux passer à la strophe suivante plutôt que de rester bloqué. A ce moment-là, chacun utilisera la stratégie qu’il préfère (imaginer les dessins, refaire les gestes, écouter le poème dans sa tête, visualiser les mots), ou les combinera entre elles.

En principe, la restitution du poème ne pose pas de problème, et l’orthographe est bien meilleure que dans la dictée. Les apprenants se rendent compte qu’à travers ces différentes « manipulations » du poème, ils l’ont mémorisé à l’oral et à l’écrit sans difficulté !

S’approprier le poème et accueillir la multiplicité des représentations

Seul ou accompagné par le professeur, l’apprenant peut ensuite réaliser une carte heuristique du poème.

La carte permet d’accueillir toutes les sources d’informations :

Quelles soient visuelles, auditives, ou kinesthésiques, on peut les combiner entre elles et les structurer. Il s’agit en fait de réaliser une synthèse personnelle du poème où chacun pourra mettre l’accent sur :

  • des points de vigilances,
  • des transitions,
  • des mots nouveaux, etc.
Exemple de carte réalisée à partir du poème Déjeuner du matin

Exemple de carte réalisée à partir du poème Déjeuner du matin

Cette carte pourra servir de support pour réactiver le poème et le réciter lors au cours suivant.

Évaluer

Il y a plusieurs possibilités. On peut demander aux apprenants de:

  • refaire la carte à la main
  • réciter le poème à voix haute
  • le réécrire
  • mettre les post-it en désordre et les réorganiser

Ils auront certainement une préférence pour une approche plutôt qu’une autre. C’est au professeur de prendre en compte ces différences et de les faire vivre ensemble. C’est aussi l’occasion pour l’apprenant de prendre conscience de ses stratégies d’apprentissage et de les enrichir.

À partir du poème

  • Dans la continuité de cette activité, on peut explorer le poème en imaginant ce qui s’est passé avant et ce qui se passera après entre les personnages.
  • On peut « gonfler » le poème en ajoutant des détails (voir cet exemple). On pourra d’ailleurs accrocher aux branches de la carte les mots nouveaux.
  • Et bien sûr on pourra travailler la conjugaison !

Marion Charreau

2 Responses to Tous les ingrédients de la carte heuristique pour mémoriser un poème (et plus encore)

  1. Cindy dit :

    Excellent article qui va je l’espère inspirer de nombreux enseignants.

  2. Ping : Tous les ingrédients de la carte heuristique pour mémoriser un poème (et plus encore) | Storytelling-Management-Personal Branding-MLM

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 673 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :