Le futur du futur

L’infographie de David McCandless est un document original pour aborder ce sujet, d’autant plus qu’il parle de thèmes qui nous concernent tous : les technologies, la finance, l’énergie, les catastrophes, la surveillance, la politique.

futurdufutur-doc

Comment l’utiliser en classe ?

Comme promis, après vous avoir montré de belles infographies dans l’article précédent, voici quelques explications concernant l’utilisation de celle intitulée « le futur du futur ».

Analyse et compréhension :

Dans un premier temps j’ai demandé aux étudiants d’explorer le document par groupe de 2 et de discuter entre eux des différentes prédictions. Ensuite ils ont identifié celles avec lesquelles ils étaient d’accord à l’aide de couleurs (vert= oui, rouge=non par exemple) ou en les entourant.

futur4         futur3

Le travail d’analyse a été largement facilité par la nature du document qui spatialise l’information, mais aussi par la reconnaissance visuelle des éléments (avec des couleurs ou des formes). Ensemble nous avons identifié les axes suivants :

  • les technologies,
  • la robotique,
  • la conquête de l’espace,
  • la finance,
  • l’énergie,
  • les catastrophes,
  • la surveillance,
  • la politique.

Synthèse :

Ensuite, et toujours par groupe de deux, ils ont organisé toutes les informations qui leur semblaient plausibles dans une carte. Puis chaque groupe a exposé sa vision du monde de nos jours jusqu’à 2100.

Comme ils étaient bien préparés, ils ont pu confronter leurs idées et approfondir le débat à l’aide d’autres informations. Par exemple cet article sur les futurs micro-états et autres villes flottantes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Faciliter le travail collaboratif :

Ils ont utilisé la carte pour mieux comprendre, cerner et s’approprier le sujet; puis pour prendre la parole et communiquer leurs idées.
L’outil les a aussi aidé à travailler ensemble en leur fournissant un objectif et des repères communs. Nous avons fait tout ça en moins d’1h15 !

Production écrite :

Ensuite, toujours à l’aide de sa carte, chacun a pu écrire un texte sur sa vision du monde d’ici à 2100. Malgré des différences de niveau importantes dans le groupe, tout le monde a réussi à mettre en forme ses idées. Les productions ont aussi reflété des opinions variées.
Je vous laisse lire une version :

VERS OU VA L’HUMANITÉ?

Tout le monde pense au futur. D’habitude pendant notre enfance nous pensons à un futur, un futur proche. Qu’est-ce qui nous arrivera quand nous serons plus âgés ? Cette manière de penser au futur est très excitante.

Réfléchir sur ce qui va se passer beaucoup d’années ou de siècles après ta mort c’est un travail un peu bizarre car nous n’avons que notre expérience. Mais si ta professeure te propose de faire un écrit sur cette matière… d’accord, allons-y….

À mon avis en 2100 la planète Terre n’aura pas beaucoup changé mais seulement dans les grandes lignes. Pour pouvoir vivre ou survivre, la population devra diminuer, ça pourra arriver pour différentes raisons : à cause de guerres, d’épidémies ou de catastrophes, ou grâce à un contrôle très efficace de la conception. (procréation)

D’ailleurs, on a déjà quelques humains bien installés (ou pas) grâce à une de ces méthodes de diminution de la population. Tous ces gens seront gouvernés par un pouvoir mondial formé par une élite économique. Il n’y aura pas beaucoup de travail donc les machines se chargeront des métiers les plus fatigants. Socialement il y aura un contrôle très fort des mouvements de population et des ressources naturelles. L’air et l’eau potable seront des produits très prisés parce qu’à cause de la pollution on devra utiliser des gadgets dépolluants. Les aliments seront normalement faits en laboratoire avec des vitamines précises. On pourra aussi cultiver quelques légumes à la maison pour compléter ou enrichir son alimentation.

Concernant les finances, il n’y aura qu’une monnaie mais la population ne gagnera pas beaucoup, juste pour ces besoins basiques. En fait, ça a toujours été comme ça… Il y aura des différences sociales mais peut être plus extrêmes que celles que l’on connait de nos jours. Cependant les robots seront présents dans toutes les situations de notre vie. Les avoir ne sera pas le signe d’un statut économique spécial.

Les voyages interplanétaires existeront mais ne seront pas habituels. Ils seront organisés de temps en temps pour un groupe « select ».

Quand je pense au futur j’imagine un peu la vie comme dans le film Blade Runner. Une vie difficile à passer. Mais espérons que je n’aie pas raison et qu’au contraire, l’humanité soit capable d’améliorer les conditions de vie sur notre planète, au lieu de les aggraver comme elle semble le faire en ce moment.

Carmen

 

Je vous souhaite (avec un peu de retard), un très bel été.

Marion Charreau

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s