dessin-monmetier

Dessiner son métier pour parler concret

dessinformationSi vous êtes formateur, il vous est certainement arrivé de demander à des adultes de se présenter, d’écouter attentivement leurs réponses et de faire semblant de les comprendre.

« Mon métier? Je suis chef de projet DBAF au service IT depuis 2008. »

C’est souvent ce qui se passait lors de mes premières formations en entreprise.
Le jour où j’ai avoué mon ignorance en posant la question: « Et concrètement, qu’est-ce que ça veut dire, en quoi consiste votre travail exactement? », deux choses très intéressantes se sont passées.

La première c’est que les autres participants ont esquissé un sourire puis tendu l’oreille car eux aussi avaient besoin de quelques explications supplémentaires, même s’ils n’osaient pas le dire. Cela peut paraitre paradoxal car ils travaillent au sein de la même entreprise mais c’est finalement assez courant.

La deuxième c’est l’embarras du participant devant expliquer son métier aux autres personnes assises autour de la table:

  • soit parce que son métier est complexe ou multifacette et qu’il ne sait pas par où commencer,
  • soit parce qu’il est très spécialisé et qu’il ne sait pas quels mots utiliser pour être compris. C’est comme ça qu’un jour, une ingénieure travaillant dans le secteur aéronautique a fini par dire: « En fait, mon métier consiste à casser des moteurs ».

Que se passerait-il si on demandait à ces personnes de dessiner leur métier?

C’est ce que j’ai décidé de proposer en cours de français en début d’année.

dessin-monmetier

Pourquoi?

  • pour mettre tout le monde à l’aise car se présenter professionnellement n’est pas aussi intrusif que parler de soi
  • pour créer du lien dans le groupe en apportant une vision claire et détaillée de ce que chacun fait au quotidien dans l’entreprise, tout en s’appuyant sur un support original et personnel qui facilite la compréhension
  • pour que les apprenants parlent de leur travail en profondeur et en utilisant des mots précis

Utiliser son langage visuel

dessinsbases

Si vous pouvez reproduire les formes basiques de droite (un rond, un carré, un triangle) et les combiner entre elles (une maison, une pancarte) ou les simplifier (une ligne en pointillé), vous pouvez dessiner!

Il ne s’agit pas de se mesurer à Modigliani ou à Léonard de Vinci. On utilise le dessin en tant qu’outil de communication. Et plus le dessin est simple, plus il sera efficace.

Et voilà ce que ça peut donner:

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En 20 minutes, chaque personne met en images son travail en montrant les liens hiérarchiques ou les interactions avec d’autres secteurs, d’autres acteurs. Les apprenants structurent leur pensée dans l’espace, ils nomment les liens avec des mots précis, ils clarifient leur propre compréhension de leur métier. C’est pourquoi il leur devient beaucoup plus facile de communiquer sur le sujet.

Le dessin est un révélateur

Sur le papier, les apprenants ont mis en scène leur travail, ils ont utilisé l’espace pour organiser leur information. Ils ont dessiné une carte professionnelle.
En naviguant dans cette carte et en écoutant leur description, on peut facilement comprendre leur situation, leurs défis quotidiens.

  • Dans le premier exemple, l’apprenante (avocate) nous montre qu’elle est extrêmement sollicitée, voire débordée, le poste de sa collègue ayant été supprimé. Elle nous parle de la longueur des délais, de l’incompréhension de ses collaborateurs et de « l’effet d’entonnoir ».
  • Dans le deuxième exemple, l’apprenant (chef de projet et coordinateur) nous montre que les relations hiérarchiques et les interactions sont complexes, voire floues. Il a des difficultés à se situer lui-même dans son dessin. Et pour cause… l’entreprise a choisi de mettre en place une organisation transversale mais elle ne s’en est pas vraiment donné les moyens.
    Résultats: il y a encore plus de chefs, une communication brouillonne, et on continue à travailler en silos.

De cette présentation, de nouveaux mots émergent, précis, nécessaires, ajustés à la réalité des apprenants. Pendant la discussion, chacun ajoute le vocabulaire dont il a besoin dans son dessin.

En plus d’échanger des informations, ils partagent leur réalité. Un bon point de départ pour débuter l’année en français.

dessiner-parler-metier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Advertisements

2 réflexions sur “Dessiner son métier pour parler concret

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s