Témoignages

Echanges par mails, retours, commentaires sur Facebook… Vous aussi, partagez vos expériences !

Un formulaire est disponible en bas de page.

testimonios-400

« Je viens de découvrir qu’une carte heuristique c’est bien plus qu’un outil permettant de représenter graphiquement des concepts. Ça va au-delà. C’est la représentation d’un cheminement de mots, d’idées et de sensations. C’est une stratégie  à découvrir et à mettre en pratique. En faire une, puis deux, puis trois… et on commence à y prendre du plaisir. Puis peu à peu, on a envie de partager ce goût pour la « cartographie mentale » autour de soi. Très utile! A conseiller vivement! » Merci et  à bientôt Viviane

 

Sache que j’ai fait réviser un contrôle d’histoire à mon fils avec des cartes et qu’il a eu une bien meilleure note que les fois précédentes!! Bien cordialement Brigitte

 

 Bonjour Marion, Je prends enfin le temps d’écrire pour te remercier de cette formation. Tu as réussi à me mettre à l’aise avec LA carte mentale. J’avoue que je ne me suis pas encore lancée avec mes apprenants, en revanche j’en ai fait quelques unes à titre personnel et professionnel. Merci également pour le dossier :)) Une bise de Madrizz
Maïté

 

Bonjour, Moi aussi j’ai été admirative quant à l’habileté de Marion à nous emmener dans sa barque des cartes heuristiques! Dommage que je n’aie pu rester… Territoires des langues est maintenant un site incontournable pour moi! À bientôt, je l’espère!
Marine
J’ai publié quelques cartes faites par mes élèves sur mon blog de français. http://leblogdujaimefrance.blogspot.com.es/search?q=carte+heuristique

 

Natalia :
J’ai beaucoup pensé à la façon dont tu as dirigé et organisé les contenus du stage, à la façon dont tu nous a conduit vers l’objectif et je crois que cela a été admirable. Rappellez-vous que j’avais mis entre-parenthèse l’emploi des cartes heuristiques dans ma vie au quoitidien et voyez-vous que j’en ai fait une chaque jour après le cours. J’ai  préparé un cours sur  « les poètes maudits », voire Baudelaire, Rimbaud et Mallarmé et ça m’a servi à me rappeller très bien de ce que je voulais dire, même si je  ne l’ai pas encore mis en fonctionnement dans la classe.  J’ai aussi pratiqué avec mes élèves en cours privés et ça a extraordinairement marché.

Marion :
merci beaucoup. Quand tu dis que « ça a extraordinairement bien marché », ça veut dire quoi ? qu’est-ce qui s’est passé ? Ça m’intéresse de savoir…:)

Natalia :
Il s’agit d’un élève qui est dans une maison d’accueil parce que ses parents ne peuvent pas s’occuper de lui. Il est très intelligent mais un peu distrait, il prend de la médication parce qu’il paraît qu’il est diagnostiqué  TDH (trouble du déficit de l’attention). Il n’a pas de problèmes académiques mais je l’aide en français, anglais et espagnol. Moi-même je trouve ennuyeux de l’apprendre ou de réviser  de la même façon qu’en classe, et avec les cartes, on s’est beaucoup amusé. C’était le thème de la description physique et il a bien pigé ce qu’il fallait faire et il a mémorisé tout le vocabulaire sans problèmes. Mais …pour moi ce qui est intéressant c’est qu’il m’a dit: C’est très bien apprendre comme ça. Et au moins ça a changé par rapport à la classe du lycée. J’avais beau essayer d’autres méthodes, mais cela est à exploiter. Dans les cours privées il est dévastateur  de ne pas trouver une autre façon de faire. Les cartes me plaisent, je dois approfondir, mais j’y suis. Gros merci.

 

Bonjour Marion,
Bien sûr que le stage était à la hauteur de nos espérances, moi, je me sens pleine d’idées et d’énergie… Yolande qui m’a envoyé un message nous remerciait pour la « merveilleuse journée » et Natalia m’a dit que c’est le stage de formation qui lui a le plus apporté de tous ceux qu’elle a fait, alors tu vois…J’espère que toi aussi tu as été à l’aise avec nous. Nous commentions avec mon amie Françoise que tu es une grande pédagogue, très naturelle, que tu fais passer très bien tes idées et que tu partages ta passion. On était assez admiratives à vrai dire car on te trouve jeune! On attend la formation de niveau 2…
Vanessa

http://leblogderuisseaumoulins.blogspot.com.es/

 

Bonjour à tous,
Je travaille depuis quelques mois sur un projet et grâce aux cartes je me suis vraiment mieux organiser et je n’oublie rien!
Yolande

 

Bonsoir Marion,
Je n’ai pas eu le temps de pratiquer, même si j’ai des petits-enfants qui devraient profiter de l’outil, comme tout le monde sait/dit que maintenant j’ai davantage de temps libre, on ne me laisse pas une minute tranquille!
Joaquín

 

Marine :
Certains élèves accrochent. Hier j’ai demandé de commencer une carte à mes élèves de Terminale (la plupart scientifiques) sur le thème des crimes et faits divers (on avait travaillé le lexique avec un chapitre du Lexique progressif du français, niveau avancé). J’ai débuté avec eux au tableau, certains se sont lancés dans le dessin central (menottes, un détective qui suit des traces de pas à la loupe). Ils aiment le côté ludique du dessin même s’ils ne se sentent pas bons. Comme un retour en enfance. Ils ont suggéré plusieurs branches, par exemple, celle de l’arme du crime et ont complété le peu d’armes citées dans le texte, ça m’a vraiment surpris de voir à quel point cet exercice avait le pouvoir d’approfondir le champ lexical, de réfléchir aux relations entre les éléments (actants du crime, témoins, juge, policiers, etc…) qu’on n’a pas encore trouvées d’ailleurs. En sortant de cours, fatigués de leur semaine d’examen, une brillante élève me dit: j’ai l’intention de faire des cartes heuristiques avec mes cours d’histoire! Quelle belle récompense!

Marion :
C’est vrai que l’aspect graphique de la carte peut décourager les gens qui ne se sentent pas à l’aise en dessin. Mais le complexe tombe vite chez les adultes, plus les ados se réapproprieront cette ressource, mieux ce sera pour eux. Le dessin amène à se poser des questions, à clarifier ce que l’on veut dire La carte heuristique n’a pas de pouvoir en réalité mais c’est vrai que voir un cerveau en train de fonctionner, c’est impressionnant et beau ! C’est un vrai cadeau que tu fais à tes élèves. Effectivement, la carte heuristique permet de mieux comprendre comment on apprend et rend donc les élèves plus autonomes, dans n’importe qu’elle matière. Continue !!!

Je continue d’expérimenter les cartes heuristiques, seule ou avec mes élèves. En projet, un mural en E1ºESO sur des peintres français… À suivre sur mon blog! 😉 http://leblogdujaimefrance.blogspot.com.es/search?q=carte+heuristique
Bon vent à tous,

Marine

 

Bonjour à tous,
Que rajouter après tous ces commentaires aussi pertinents et positifs! Pour moi aussi, la grande différence par rapport à ce que je connaissais de l’outil est l’accompagnement que Marion nous a offert vers l’expérimentation du processus mental et toutes les conséquences que cela apporte à l’apprentissage. Je n’ai pas arrêté de l’appliquer depuis notre rencontre, dans toutes mes classes de 1º a 4º Eso dans des sujets très divers, étude de texte, les adjectifs, la recette des crêpes avec une bonne réceptivité des élèves…..mais le plus positif a été pour moi aussi à la maison….en révisant un contrôle de Sociales avec ma fille….magique, 2 fois moins de temps d’étude et une meilleure note!
A+
Françoise

 

Bonjour Marion, 
Comme tu l’auras constaté, les participants au stage sont tous enchantés, c’est vrai que j’ai comme l’impression que ça change la vie de passer aux cartes heuristiques. Je les utilise pour mes préparation de cours, de réunions, pour mon échange scolaire, c’est tellement pratique, on n’oublie plus rien, on devient plus efficace (et moi qui suis un peu brouillon, ça me fait un bien fou). Ça m’aide à clarifier mes objectifs avec mes élèves (que leur enseigner, vers où aller) et aussi les miens dans ma vie personnelle. Bises
Vanessa

 

Racontez vos expériences: Je viens rajouter les miens à cette longue liste de remerciements et de compliments! Enfin, j’ai réussi à participer à cette formation, longtemps attendue, repoussée, etc. Mais tout vient à point… l’attente fut récompensée ! Quel professionnalisme, quelle maitrise, quelle pédagogie ! Je suis ravie de ce jour et demi de formation, passe trop vite…. je veux en savoir encore plus, et compte bien prendre quelques piqures de rappel.
Une formation à recommander sans aucune modération !

Corinne

 

Bonsoir Corinne,
Merci beaucoup pour ton témoignage, je l’ai ajouté dans la page.
N’hésite pas à me tenir au courant de tes avancées. Je suis très contente de cette formation et des moments que nous avons partagés. La bonne humeur et l’enthousiasme des participants facilitent beaucoup le travail du formateur. Merci…Marion

Merci pour ce superbe livre qui a enchanté mes yeux. Je suis orthophoniste et j’utilise les cartes mentales en rééducation des dyslexies et dysorthographies. Ces enfants qui ont tant de mal à passer à l’écrit se les approprient avec une facilité déconcertante et sont généralement d’une créativité qui ne m’étonne plus du tout. Je vous suggère une idée : réaliser une autre petite merveille mais qui s’adresserait à des enfants, ado ou adultes français dysorthographiques ? Je suis preneuse
Bien à vous,
Valérie Lemeunier

Que souhaitez-vous partager ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s