Des astuces pour construire une carte

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise carte heuristique.

Mais quand on débute, il est important de respecter certaines règles qui nous permettront de progresser plus rapidement. Ensuite, toutes les initiatives sont les bienvenues. Voici une carte qui résume comment construire une carte :

cartedelacarte-marion-charreau
Carte de la carte

Le papier :

On utilise de préférence une feuille blanche dans le sens horizontal.

Le coeur :

Par défaut il s’agit d’une forme vaporeuse et souple. Il doit se trouver au centre de la feuille pour une bonne gestion de l’espace. Il mesure environ 5x5cm pour une feuille A4. On doit lui accorder de l’importance car c’est lui qui donne l’impulsion, qui fait respirer notre carte.
Il convient aussi de dessiner une image ou d’utiliser une métaphore. De cette manière on prend le temps de clarifier notre objectif et de se l’approprier. Le cœur peut aussi rester vide temporairement. Parfois il faut commencer à ramifier pour savoir où l’on voulait aller…

Les branches :

Elles sont organiques par défaut, elles s’inspirent des formes de la nature. Leur inclinaison maximum est de 45° (il faut éviter la verticalité pour une question de lisibilité). La répartition des branches doit être harmonieuse tout autour du cœur. Pour gagner de l’espace, la longueur de la branche est la même que celle du mot.

Les mots :

On met un seul mot par branche. Il s’agit d’un mot-clé. Les mots doivent être lisibles et se trouver sur les branches. Si l’on veut noter une phrase, on peut « l’enfermer » dans un « matériau » (pancarte, bulle, parchemin, bannière, etc…)

Les images :

Ce sont des pictogrammes simples et évocateurs qui renvoient à l’information. Ils peuvent se référer à des choses concrètes ou abstraites, ils peuvent être métaphoriques.

Les couleurs :

Il n’y a pas de code… Toutefois, les couleurs servent la lisibilité de votre carte. Elles peuvent vous permettre de différencier l’info (une couleur par branche), de l’homogénéiser (une couleur par niveau hiérarchique), ou encore de créer des liens (un même type d’info avec une couleur spécifique qui lui est réservée).

La mise en scène :

On peut utiliser le relief, les ombres, le zonage (colorier le fond de carte) ou des lettrages différents pour mettre en valeur certaines informations.

Le matériel :

Faites-vous plaisir ! Procurez-vous des outils (stylos, feutres, crayons de couleur, papier, carnet de pages blanches) avec lesquels vous êtes à l’aise !

Marion Charreau

Téléchargez la carte ici : cartedelacarte-marion-charreau

Publicités

Une réflexion sur “Des astuces pour construire une carte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s